De la reconnaissance

Les femmes envoyées au front de cette épidémie (78% du personnel hospitalier, 90% des infirmières et aides-soignantes) seront-elles reconnues à leur juste valeur ou occuperont-elles aussi peu les livres d’histoire que les tirailleurs sénégalais?

En France, à chaque fois qu’une minorité risque sa vie, on a tendance à l’oublier bien trop vite.

Publié par suziegroove

Blogueuse-à-brac, j'écris sur les livres et les films qui me plaisent, mais aussi sur l'état du monde de manière plus ou moins parodique et sur la santé mentale de manière plus ou moins politique. Je poste également mes dessins et mes montages, tout en m'interrogeant sur notre utilisation d'Internet.

2 commentaires sur « De la reconnaissance »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :